◊ {Raconte moi une histoire} Blédina rénove sa gamme de gourdes

17:00


Blédina rénove sa gamme de gourdes et lance de nouvelles recettes fruitées inédites alliant pour certaines un légume et une touche de lait. De plus, pour les recettes 100% fruits & vitamine C*, l’âge de consommation a été abaissé à 10 mois . (* 100% fruits, eau et vitamine C pour la ref Pomme Banane Mangue Lait de coco) 
Avec leurs nouveaux formats (par 4 ou à l’unité), ces gourdes sont pratiques et nomades, idéales pour le goûter des grands bébés !!

Le design du packaging a été retravaillé pour un look plus ludique et plus fun où, chaque recette arbore une mascotte en lien avec les ingrédients qui la compose.

La marque m'a lancé un défis !
Ce défis est d’inventer une histoire pour son enfant autour de ces nouvelles gourdes et de leurs petites mascottes.

La mascotte que j'ai choisi pour mon histoire est le Perroquet

Voici mon histoire :

  • Il était une fois un jeune fille qui s’appelait Faustine et qui possédait un perroquet magique (faire le bruit d'un perroquet "Coco")Ce perroquet était capable d'aller cueillir les plus beaux fruits de la région en un rien de temps.
  • Un beau matin, alors que Faustine était parti se promener, elle arriva près d'une patisserie. Le pâtissier attendait désespérément sa livraison de fruits afin de finir ses tartes.
  • « Que dirais-tu de quelques fruits bien mures ? » demanda la fillette à son oiseau. Le perroquet hocha la tête et parti en cueillir. (mimer un oiseau qui vol)
  • Soudain, l'oiseau revint avec un panier rempli de poires, de pommes, de pêches, de bananes et d'un ananas. Le pâtissier, leva la tête vers le ciel et sauta de joie (mimer la joie).
  • « C'est incroyable, je vais enfin pouvoir finir mes commandes » déclara le pâtissier soulagé (mimer le soulagement).
  • « Ha ha ! » rigola Faustine, en voyant l’agitation qu’elle venait de provoquer. Personne n’avait repéré son manège, sauf la femme du pâtissier.
  • « Hé toi ! » appela celle-ci. Faustine s’approcha et la femme du pâtissier lui demanda : « Dis-moi, petite, j’ai rêvé ou ton perroquet est capable d'aller cueillir de beaux fruits ? »
  • « Euh... mon perroquet a quelques pouvoirs. » La femme du pâtissier regarda le fillette avec des yeux brillants : « Ça te dirait de recevoir une petite récompense ? »
  • « Pourquoi pas » répondit Faustine.
  •  Elle rentra dans la pâtisserie et pu choisir le gâteau qui lui fessait le plus envie.
  • Elle pris une tarte aux fruits afin de la partager avec son perroquet, aussi gourmand qu'elle (se frotter le ventre)
FIN

J'espère que cette histoire vous aura plu. 


Et, sinon, vous les avez gouter ces nouvelles gourdes ?

Vous aimerez peut être aussi :

0 commentaires

Dans la presse

Merci !