◊ Coup de projecteur : Les puzzles MOUK

15:00

Ca fait quelques jours qu'on met en place une petite habitude avec la Mlle :

un moment de jeu entre elle et moi. 
J'ai commencé à lui sortir des jeux de sociétés de son âge.

Il y a quelques semaines, nous avons reçu un puzzle Mouk qui est parfait pour nos moments de jeux.

Mouk est un dessin animé qui raconte l'histoire de Mouk un ours globe-trotter qui fait le tour du monde à vélo avec son ami de toujours Chavapa.
 De Tokyo à New York, de l'Australie à Madagascar en passant par la Crète, les deux copains vont à la rencontre des habitants de la planète... On découvre à leur côté un monde moderne, réaliste et haut en couleurs. Personnages surprenants, paysages incroyables ou coutumes inconnues : les deux voyageurs vont tout découvrir ensemble et se plonger dans des univers totalement étrangers pour eux… Au-delà de toutes les différences, ils partagent une belle expérience et se font des copains aux quatre coins du monde. 
J'aime beaucoup l'esprit de ce dessin animé. (bon ici, Faustine ne connait pas le dessin animé, mais elle connait le personnage qui est présent dans un de ses albums photos)

C'est donc tout naturellement que les puzzles Mouk sont arrivés chez nous.
Nous avons reçu deux boites. 
Il y a 4 Puzzles Evolutifs Mouk Diset et 2 Puzzles 28 pièces Mouk Diset.

Pour le moment, c'est la boite de 4 puzzles évolutifs qui me plait bien.
La boite est parfaite pour une presque 2 ans, les puzzles permettent de s'entrainer, de se perfectionner pour affronter les plus gros puzzles.
Honnêtement, je n'ai pas ouvert la boite des 28 pièces (une chose à la fois)
Les puzzles 28 pièces sont des scènes du dessin animé Mouk, l'une au Japon et l'autre en Inde avec de multiples personnages et plein de choses à découvrir sur chaque puzzle. 

Les couleurs sont sublimes. Ils sont vraiment de qualités et ludiques. 
Bref, on les a adore et ils sont adoptés !

Et vous, avec quoi jouer vous avec vos petits bouts ?


Pour retrouver les produits :

Petit extrait du dessin animé :

Vous aimerez peut être aussi :

2 commentaires

Dans la presse

Merci !